L’étrange complaisance du PS vis-à-vis des Verts

Image

L’influence des écologistes dans la majorité est sans commune mesure avec leur poids électoral. Cette complaisance socialiste s’explique par l’emprise idéologique des seconds sur les premiers, comme s’il existait un complexe d’infériorité progressiste du PS face aux Verts.

La suite est à lire sur Slate.fr —> ici

Majorité : chronique d’une défaite électorale annoncée

Image

Entretien publié dans Le Figaro (16/02/14) – photo Margot L’Hermite

LE FIGARO : De nombreux élus socialistes, comme Julien Dray en fin de semaine, sonnent  l’alerte sur l’ampleur de l’échec qui menace la gauche aux municipales. Partagez-vous ce constat ?

Laurent Bouvet : Oui. Il y a quelques semaines encore, nombre de socialistes étaient confiants. Ils s’étaient laissés endormir par une petite baisse de forme de Marine Le Pen dans les enquêtes d’opinion et par des sondages effectués dans les grandes villes, plutôt favorables à la gauche. Ils avaient tort. Les fondamentaux sont très mauvais et ils le sont depuis longtemps.  Avant même le pacte de responsabilité ou la non inversion de la courbe du chômage, ces élections municipales étaient très mal engagées pour la gauche. Depuis la conférence de presse du président de la République, la situation s’est encore dégradée.

Lire la suite

Peut-il encore exister une vision progressiste de l’Europe ?

Image

[Version française de ma contribution à l'ouvrage Shaping a Different Europe].

Aujourd’hui, une « vision progressiste » de l’Europe est devenue difficile sinon impossible. Les peuples européens eux-mêmes ne voient plus l’Europe comme un espace de progrès ou même de simple amélioration de leurs conditions de vie. Ils ont du mal à se projeter dans un avenir européen, notamment lorsque cela concerne leurs enfants, même s’ils continuent bien de percevoir la dimension européenne comme la seule pertinente pour les grands choix collectifs dans un monde qui a changé d’échelle en se globalisant ces 20 dernières années.

Lire la suite