Chronique des temps de l’autonomie : l’affaire de Metz

Dans la série qui s’annonce prometteuse « l’autonomie des universités, vous n’avez encore rien vu ! », on vient d’assister à un épisode de choix à Metz.

Les principaux faits sont bien résumés dans cet article de Rue89 même si quelques informations complémentaires peuvent y être apportées. Il s’agit d’un poste de maître de conférences – ouvert au concours selon la procédure dite « au fil de l’eau » dans la novlangue désormais en vigueur dans les universités, c’est-à-dire devant être pourvu, avec plus ou moins d’urgence selon les cas, en cours d’année voire de semestre universitaire – qui a été pourvu sur décision du Conseil d’administration (CA) de l’Université de Metz contre l’avis – et donc le candidat choisi – par le comité de sélection, instance créée par la loi LRU et réunie ad hoc lorsqu’un poste d’enseignant-chercheur est « ouvert » au recrutement. Ce comité devant être composé pour moitié d’enseignants-chercheurs « extérieurs » à l’université afin d’éviter, selon la ministre qui en a ainsi justifié la création, le « localisme », à savoir la préférence pour les candidats locaux de l’université lors des recrutements. La candidate retenue par le CA dans l’affaire de Metz était une candidate « locale », en fait une PRCE (une certifiée de l’enseignement secondaire en poste dans le supérieur), titulaire d’un doctorat dans la discipline et qualifiée par le Conseil national des universités. Celui retenu par le comité était, aux yeux de celui-ci, plus qualifié (agrégé notamment dans la discipline) que cette candidate mais venait de l’extérieur de l’université. Le seul argument avancé en faveur de la candidate choisie étant sa présence à l’université depuis des années.

Lire la suite de cet article sur mon blog consacré à l’université, ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s