Hollande, Jaurès et nous

Le discours du président était aussi terrible que les images. En tentant de se livrer à un exercice impossible – citer Jaurès pour défendre son plan d’austérité! -, il a commis une faute lourde à l’égard non seulement de la vérité historique mais surtout de ce qui reste de la conscience de la gauche française. On ne joue pas ainsi impunément avec les symboles en politique. On le fait encore moins quand on est déjà à un tel niveau d’impopularité.

A lire ici : Le Figaro Vox

Politique

Laurent Bouvet View All →

Professeur de théorie et d'histoire des idées politiques à l'Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :