Faut-il tuer le PS pour sauver la gauche ?

«La gauche peut mourir», a déclaré Manuel Valls. Pour Laurent Bouvet, l’hémorragie matérielle due aux défaites électorales et l’indigence idéologique menacent la survie du Parti socialiste. Et si c’était une bonne nouvelle pour la gauche ?

A lire ici : Le Figaro

Gauche Parti socialiste Politique

Laurent Bouvet View All →

Professeur de théorie et d'histoire des idées politiques à l'Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :