Mise au point sur… le dossier du Point intitulé « La gauche Zemmour »

Dans le dernier numéro du Point (n°2198 du 30 octobre 2014), je suis cité, avec quelques autres (Emmanuel Todd, Jean-Claude Michéa, Frédéric Lordon…), comme un « intellectuel de gauche » constituant la « gauche Zemmour ».

Que la presse magazine juge bon de faire ce genre de dossiers, c’est son droit et cela peut même être intéressant. Que le journaliste en charge, ici Saïd Mahrane, interroge les gens qui lui semblent adéquats ou compétents, c’est plus que normal, nécessaire. Qu’il ait jugé que c’était mon cas, très bien. Nous avons parlé pendant presque deux heures sur le peuple, le populisme, la gauche et le FN, etc. et pas sur Zemmour d’ailleurs.

Que de tout cela, il ne reste pratiquement rien dans l’article publié, là encore, pas de souci, c’est la règle du jeu que l’on accepte quand on parle avec des journalistes.

En revanche, que le peu qui ressorte soit aussi faux qu’approximatif, ça ce n’est pas acceptable.

Ainsi, sur fond d’une photo de Marine Le Pen, le propos et la qualité qui me sont attribués p. 37 ne sont pas corrects.

photo-11

Je n’ai en effet, jamais été un « compagnon de route » d’Arnaud Montebourg. J’ai connu celui-ci il y a plus de 25 ans maintenant pendant nos études et nous avons participé ensemble à la campagne de 1988 pour la réélection de François Mitterrand et à quelques épisodes à l’époque de la vie du PS mais cela s’est arrêté là. Je n’ai jamais été politiquement proche de lui dès lors qu’il s’est lancé en politique au tournant des années 1990-2000.

De la même manière, j’évoquais dans le propos rapporté le programme économique du FN ainsi que son aspiration à conquérir l’électorat populaire, et rien d’autre.

Tout est affaire de présentation bien évidemment et celle-ci est particulièrement biaisée.

Une réflexion sur “Mise au point sur… le dossier du Point intitulé « La gauche Zemmour »

  1. Il est curieux que dès qu’un intellectuel classé à gauche s’éloigne de la Doxa très largement héritée de la gauche soixante-huitarde on veuille l’affubler d’un qualificatif comme gauche réac, gauche zemmour et ainsi de suite!
    Michéa, Todd sont ainsi régulièrement attaqués voire selon moi diffamés.
    Comme si on n’avait pas le droit de dire certaines vérités concernant la gauche et plus particulièrement sur le PS, c’est très inquiétant.
    Le pire c’est quand certains journalistes officiant dans des hebdos classés à droite reprennent les mêmes analyses que celles de leurs collègues bien-pensants de gauche. De ce point de vue le Point est un must!
    Ce qui valide la thèse de Michéa, qu’ils soient de gauche ou de droite les libéraux restent des libéraux avec les mêmes limites idéologiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s